News

Deux bufflonnes d’eau ont été sauvées

Le Sikypark de Crémines (BE) compte de nouvelles pensionnaires. Deux bufflonnes d’eau ont pu échapper à l’abattoir.

Pendant cinq ans, un ancien couple d’agriculteurs de Ftan (GR) a cherché un nouveau logis pour ses deux dernières bufflonnes d’eau, leur exploitation s’étant reconvertie à l’élevage traditionnel de vaches laitières. Le couple n’avait pas le courage d’envoyer ces animaux si attachants à l’abattoir. Leur recherche a porté ses fruits: les bufflonnes Basilea (12 ans) et Sandy (14 ans) ont en effet récemment pris leur quartier au Sikypark situé dans le Jura bernois.

Se promener

«Nous étions en contact depuis longtemps avec les propriétaires», explique le directeur Marc Zihlmann. «Dès que nous avons vu les animaux, il nous a paru tout de suite évident qu’il fallait les sauver.» Les deux bufflonnes sont calmes et très dociles. Sandy, notamment, adore les caresses de l’équipe du zoo et a même laissé la cheffe soigneuse Kim Herzog la chevaucher quelques instants. Hautes de un mètre et demi et pesant environ 700 kilos, les bufflonnes d’eau sont les pensionnaires les plus grandes et les plus imposantes du Sikypark. En ce moment, elles s’habituent à leur nouvelle demeure dans leur quartier de nuit et sortent occasionnellement pour faire un peu d’exercice. «Elles font ainsi connaissance avec le zoo et avec les autres animaux. De plus, les promenades renforcent le contact avec leurs soigneurs.» Les bufflonnes communiquent déjà haut et fort avec les cerfs.

Paître chez les tigres

Des tâches importantes attendent Basilea et Sandy. «Elles ont décroché un super job!», révèle Marc Zihlmann. «Ce ne sont pas seulement des animaux qui se laissent caresser. Elles vont aussi s’occuper des espaces verts du parc.» L’idée est de les laisser paître par exemple dans les enclos des fauves, tant que les lions, tigres et autres félins n’y sont pas. Et tout en travaillant, les bufflonnes auront aussi accès au grand étang situé au milieu du parc où elles pourront se rafraîchir et se baigner. «Ça va être génial», se réjouit le directeur.

Repli dans le quartier de nuit

Nous souhaitons la bienvenue à Basilea et Sandy! Les visiteurs auront peut-être la chance de croiser les bufflonnes d’eau lors d’une de leurs promenades ou de les apercevoir dans leur quartier de nuit, un abri situé derrière l’enclos des lynx.